En Suisse, bientôt des maisons blindées

Maison anti-ondes en Suisse

En Suisse, des maisons blindées pour les personnes EHS

En Suisse comme ailleurs, les personnes électrohypersensibles – qui souffrent de symptômes en présence de champs ou d’ondes électromagnétiques – sont entravées sévèrement dans leur quotidien. Un projet suisse veut leur offrir un habitat protégé. En effet, avec l’arrivée de la technologie ultra-rapide pour la téléphonie mobile 5G en Suisse, de nombreuses personnes atteintes d’électrohypersensibilité (EHS) se demandent où elles pourront survivre. Ces personnes présentent une intolérance aux champs et ondes électromagnétiques émis par les technologies sans fil, comme les antennes-relais, les ordinateurs ou téléphones portables, les réseaux wi-fi, etc.
Pensé pour elles, un projet innovant se dessine dans le canton de Fribourg. Trois immeubles – 27 logements – destinés à protéger leurs occupants des rayonnements électromagnétiques extérieurs sont actuellement étudiés.

Se protéger, bientôt une norme en Suisse ?

“Leur enveloppe extérieure sera blindée – avec aluminium et graphite en façade. A l’intérieur, une peinture isolante et un revêtement de sol isolera les différents logements. Comme cela le wi-fi ne pourra pas passer d’un appartement à l’autre”, explique Gédéon Abebe, architecte du bureau aaag qui élabore ce projet.
Ce type de construction pourrait à l’avenir se généraliser avec l’apparition de la 5G. “
Ainsi, protéger les locataires des rayonnements deviendra une norme.”

En Suisse, 800.000 personnes concernées

Selon les associations de défense des personnes électrohypersensibles, il y aurait, rien qu’en Suisse, 800.000 personnes concernées. On peut dire que c’est un nombre qui a impressionné le promoteur du projet : “Quand l’architecte m’a présenté son idée, j’ai été surpris par le nombre de personnes concernées par ce problème”, confirme Alain Deschenaux, directeur du groupe Nordmann Fribourg. Ce qui se présente actuellement comme une niche pourrait devenir un marché prometteur pour l’ensemble des constructions de demain. D’après le promoteur, “c’est l’occasion de tester aujourd’hui une construction différente sur une de nos opérations immobilières”.

Coûts un peu plus élevés

Le coût de construction de ces immeubles protégés est environ 10% plus élevé que pour une construction traditionnelle, en raison notamment des matériaux utilisés. Il faut également démagnétiser les dalles en béton, adapter l’électricité, les sanitaires et le chauffage.
Sans surprise, les loyers des appartements seront également un peu plus élevés. Un prix qui reste néanmoins acceptable en échange d’une situation nettement améliorée pour les personnes souffrant d’EHS.
En Suisse, il n’existe pour l’heure qu’un seul exemple de ce type, un bâtiment zurichois qui accueille depuis 2013 des personnes atteintes de ce trouble, ainsi que d’intolérance aux produits chimiques.

La 5G attendue en Suisse pour fin 2019

Comme dans d’autres pays, l’avènement de la 5G est attendue à la fin de l’année en Suisse. Les trois opérateurs ayant obtenu les fréquences sont Swisscom, Salt et Sunrise.
Toutefois cette technologie est encore controversée. Ainsi, en septembre 2017, 170 scientifiques ont signé une pétition recommandant un moratoire sur le développement de la 5G, en raison d’un risque potentiel pour la population.

En décembre, Demain Conseils vous prévenait de l’arrivée imminente de la 5G :

Principe de précaution. Vraiment ?

La 5G, c’est plus de débit et d’antenne-relais !

Et en août dernier, Demain Conseils vous informait du déploiement de la 5G :

La 5G sera partout, en ultra-hautes fréquences

5G : en ultra-hautes fréquences, partout!

Aller plus loin sur votre exposition

Vous voulez en savoir plus et disposer d’une information objective sur votre exposition aux ondes électromagnétiques ? cliquezICI.

Demain Conseils mesure objectivement votre exposition aux champs électromagnétiques et vous propose ses prestations, partout en France. Pour tout renseignement, contactez Frédéric Meunié ici ou au 09.67.39.38.16.



Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *