Les profits plutôt que la santé ? c’est oui.

Les profits plus que la santé

Des profits attendus par milliards


Avec ses profits fantasmés, son débit stratosphérique et sa capacité à connecter en temps réel des milliers d'objets, la 5G cristallise les enthousiasmes. Pour le moins !
Ainsi, des applications inédites verront le jour, tant dans le domaine de la sécurité et de l'autonomie que dans le traitement en temps réels de volumes d'informations jamais espérés jusqu'à présent. Et qui dit traitement de données dit profits potentiels et emplois. Au moins sur le papier. Pardon, sur l'écran !
C'est pourquoi certains voient déjà un monde plus beau, plus propre, plus rapide... au détriment de la multiplication d'antennes relais. En effet, celles-ci devront être bien plus nombreuses, avec toutes les légitimes interrogations que suscitent les effets sanitaires d’une densification des ondes.
Quant à ceux qui expriment leur sensibilité à ces phénomènes, ils ne pèsent assurément pas bien lourds face aux profits que pourrait rapporter cette technologie. Voitures autonomes, opérations chirurgicales à distance, téléchargements à la vitesse de la lumière, villes intelligentes... La 5G (5e génération de standards pour la téléphonie mobile promise pour 2020) nourrit tous les fantasmes.
Même la Commission européenne est en ébullition. Selon elle, des dizaines de milliards d’euros vont pleuvoir, les PIB croître fortement et des centaines de milliers d’emplois voir le jour. Quand on vous parle de profits...
Consterné ? ou enthousiaste ?

Un manque incroyable de précaution

Comme le cite très justement le magazine Nexus, une étude de l’Anses de juillet 2016 estimait que « ces ondes de la 5G ont des effets possibles sur les fonctions cognitives et le bien-être des plus jeunes ». Et des alertes sérieuses datent de bien plus longtemps encore ! Un rapport commandé par la Nasa sur les effets des ondes électromagnétiques dévoilait déjà des symptômes physiques : mal de tête, fatigue, épuisement du système nerveux, douleurs musculaires et probablement même cancer. Ce sont quelques-uns des effets supposés des ondes électromagnétiques sur le corps humain recensés par cette enquête qui date de... 1981 !
Plus proche de nous, dès 2011, rappelez-vous : le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait classé les radiofréquences comme « cancérogènes possibles pour l’Homme ». L’Anses, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, recommandait en 2013 que le développement de nouvelles infrastructures de réseaux devait « faire l’objet d’études préalables en matière de caractérisation des expositions, en tenant compte du cumul des niveaux existants et de ceux qui résulteraient des nouvelles installations ».
Pensez-vous que ces recommandations, frappée au coin du bon sens, aient été vraiment suivies ?
Non. Ici, les profits passent avant toute autre considération.
Pas d'accord ?

Fin février, Demain Conseils vous annonçait l'arrivée de la 5G dans votre quotidien :

La norme 5G, sans risque ?

La norme 5G est pour bientôt. Sans risque ?

Et en décembre, Demain Conseils vous informait des caractéristiques de la 5G :

La 5G c'est pour très bientôt

La 5G, c’est plus de débit et d’antenne-relais !

Aller plus loin sur votre exposition

Vous voulez en savoir plus et disposer d'une information objective sur votre exposition aux ondes électromagnétiques ?

Demain Conseils mesure objectivement votre exposition aux champs électromagnétiques et vous propose ses prestations, partout en France. Pour tout renseignement, contactez Frédéric Meunié au 09.67.39.38.16.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *