Petit Bateau protège les bébés des ondes

Petit Bateau protège les bébés des ondes

Petit Bateau protège les bébés

La marque Petit Bateau, avec sa couverture et son bonnet « anti-ondes », est au coeur d’une possible polémique. La marque - installée à Troyes, dans l’Aube - est accusée de surfer sur les peurs.
Que faut-il en penser ? Vrai ? ou adaptation marketing d'une marque leader au principe de précaution, respectueux des préoccupations de ses clients ?
Dans les faits, un bonnet et une couverture pour protéger les bébés des ondes Wi-Fi et des smartphones ont récemment été commercialisés par la marque de vêtements Petit Bateau, justement au nom du « principe de précaution ».
Ainsi, Petit Bateau assure avoir mis au point un « tricot révolutionnaire », « capable de bloquer en moyenne 99,5 % des ondes » avec un fil de coton associé à un fil gainé d’argent dans une maille en jersey double-face. Soit, visiblement, un produit textile très proche de ceux déjà commercialisés par YShield, une des toutes meilleures entreprises allemandes, spécialisée depuis plus de 15 ans dans la protection contre les ondes. Précisons que Demain Conseils connaît et recommande les produits YShield depuis plus de 10 ans. Une référence, donc.

Polémique et encouragements

Sur les réseaux sociaux, la marque Petit Bateau est ainsi accusée de surfer sur les peurs autour des ondes électromagnétiques : « Vous n’avez pas honte de jouer sur les peurs et les croyances des gens ? La science n’est pas un outil que l’on détourne pour du marketing », s’indigne Yannouchko sur Facebook. « Ça va, la pseudo-science, ça rapporte bien ? Le Wifi est nocif, ah bon ? Et votre couverture est censée protéger, ou faire flipper des jeunes parents ? », peste Lucie Alba de son côté.
On sait pourtant depuis longtemps qu'une exposition excessive aux ondes (wifi compris...) est forcément un facteur aggravant pour les personnes spécialement sensibles à ces phénomènes. Et peut causer maux de tête, insomnies, vertiges, troubles de l'attention et de la concentration... symptômes qui doivent alerter et prévenir des pathologies plus graves encore.
« Nous ne faisons que répondre à la demande de parents », se défend Nicolas Bodart, directeur business unit matières de Petit Bateau, dans les colonnes de l’Est-Eclair.
D’autres consommateurs ont applaudi la marque dans sa démarche : « Je vous soutiens à 100 % pour votre initiative pour protéger les enfants dans ce monde pollué » (...) « Vous êtes une marque responsable », souligne Caroline Lepraz.
Et vous ? qu'en pensez-vous ?

Petit Bateau répond aux attentes des parents

La marque Petit Bateau, devant les nombreux commentaires publiés, a tenu à justifier sa position : « Ces dix dernières années avec le développement des téléphones portables, des ordinateurs, et autres appareils électroniques, des études montrent que l’exposition quotidienne aux ondes, notamment durant la grossesse et la petite enfance, pourrait avoir un impact sur le développement de l’enfant. De plus, de nombreuses études démontrent que les tissus des cerveaux des enfants sont plus absorbants que ceux des adultes du fait de leurs crânes plus fins. Ils sont donc plus vulnérables (principe de précaution). Nous proposons une solution aux personnes désirant appliquer les principes de précaution (recommandation Anses) ».
Exprimé comme celà, difficile d'être plus clair, plus concret et plus attentif !

Lucidité et maturité

Rejoignant les spécialistes sérieux et avertis, Petit Bateau intègre ainsi la nocivité des champs électromagnétiques dans sa communication. Comme l'exprime Demain Conseils depuis des années en tant qu'entreprise indépendante et objective, la marque démontre sa capacité à proposer une solution concrète.
L'adage dit très justement : « il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir ». D'où les récents échanges houleux sur les réseaux sociaux. Mais les faits sont là : les ondes nous exposent quotidiennement à un stress électromagnétique qui peut se révéler dangereux et, enfant comme adolescent ou adulte, impacter notre santé. C'est pourquoi Petit Bateau prend aujourd'hui une initiative, certes dérangeante pour ceux qui ne veulent pas comprendre, mais qui va d'évidence satisfaire les personnes lucides. C'est-à-dire toutes celles objectivement informées des conséquences d'une exposition excessive aux ondes.
Qu'une grande entreprise fasse preuve de maturité et de lucidité dans un domaine controversé et qui nous concerne tous, c'est plutôt encourageant, non ?
Vous avez des questions ? vous désirez en savoir plus ?

Le mois dernier, Demain Conseils se faisait l'écho des personnes dont la vie a été bouleversée par les ondes :

des vies fracassées par les ondes

Ondes : de plus en plus de vies fracassées

Et en Février, Demain Conseils se demandait si le principe de précaution prévalait systématiquement :

Principe de précaution

Le principe de précaution, bien respecté ?

Aller plus loin sur votre exposition

Vous voulez en savoir plus et disposer d'une information objective sur votre exposition aux ondes électromagnétiques ?

Demain Conseils mesure objectivement votre exposition aux champs électromagnétiques et vous propose ses prestations, partout en France. Pour tout renseignement, contactez Frédéric Meunié au 09.67.39.38.16.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *