Jérôme pourrait être vous. 1

ce pourrait être Jérôme

Jérôme pourrait être vous

Informaticien dans l'Essonne, Jérôme est devenu progressivement intolérant aux ondes. Voici son histoire.
En 2010, Jérôme ressent comme des acouphènes, mais assez faiblement et sans gravité.
Pour certains, cela pourrait être dû aux sifflements ressentis dans le métro ou au fait d'écouter de la musique avec des oreillettes. Ou encore à cause du bourdonnement de la ventilation des serveurs en salle machine.
Les médecins consultés ne trouvent rien d'anormal et suggèrent des médicaments sans effet, à part secondaires. Ce qui lui cause des troubles de l'attention et lui font faire des erreurs. Bonne pioche ! Et cela n'empêche pas les acouphènes de bien progresser et de se muer en picotements et en chaleur diffuse. Il y a de quoi s'inquiéter !
Pire, Jérôme souffre à présent de maux de tête. Et un jour, en présence d'un collègue en train de téléphoner, ce sont carrément des nausées et des vertiges incontrôlables qui le saisissent. Et qui vont dorénavant le perturber quotidiennement.
Et vous ? ça vous est arrivé ?

Des brûlures insoutenables

Même si ce téléphone sans fil (DECT) n'est que le révélateur des maux de tête subis, Jérôme en déduit logiquement que l'exposition aux ondes est responsable de ces acouphènes et brûlures, puis vertiges et vomissements. A tel point que, désormais conscient du danger de s'exposer inconsidérément aux champs électromagnétiques, il va débrancher le maximum de matériel à son retour chez lui.
Il est grand temps, les picotements comparables à des décharges électriques cutanées se transforment fréquemment en sensations de brûlure, limite insoutenable.
A ce stade, le principal diagnostic des médecins se résume à... la dépression. On a déjà vu plus professionnel pour près de dix ans d'études. Quoiqu'il en soit, en quelques mois, souffrant de plus en plus et ne parvenant pas à se soigner, Jérôme perd son travail. Il va donc en province se ressourcer, le temps de récupérer et d'être de nouveau en état de travailler.

La plongée pour éviter les ondes

Au début de ses recherches, compétent et travailleur, Jérôme trouve facilement des propositions concrètes et sérieuses. La plupart du temps en région parisienne, où il risque d'être, comme nous tous, très exposé aux ondes. Hélas, immanquablement, au bout de quelques semaines, les acouphènes reprennent de plus belle et Jérôme doit jeter l'éponge.
Il s'oriente alors, après réflexion et un stage de formation, vers la plongée sous-marine pour en faire son métier en tant que moniteur. Jérôme pense avec raison que l'environnement côtier et la mer lui éviteront la proximité d'antennes relais et l'urbanisation des grandes villes, où le wifi et les communications sans fil sont omniprésents. Mais il devra malheureusement vite déchanter, la plongée en profondeur, même raisonnable, amplifiant ses acouphènes et lui causant d'ailleurs un accident de décompression.

Jérôme est devenu un adulte handicapé

Pourtant, aujourd'hui âgé de 38 ans, Jérôme s'accroche et fait tout son possible pour s'intégrer dans le monde du travail, en dépit de ce qui est devenu un handicap. A tel point qu'en 2015 Jérôme fait une demande de prise en charge en tant que personne handicapée. Demande qui se soldera par une décision du tribunal du contentieux de l'incapacité, qui va estimer le taux d'invalidité neurologique de l'intéressé à moins de 50%. Ce qui, bien qu'il ne puisse plus travailler, le prive de l'allocation pour adulte handicapé. En effet, celle-ci exige un minimum de 80% d'invalidité pour y prétendre.
Ce récit véridique vous touche ? vous concerne ?

Note : l'illustration n'est pas représentative de l'identité de la personne décrite dans l'article ci-dessus.

En mars dernier, Demain Conseils s'interrogeait sur les voitures électriques, adaptées ou non pour les personnes électrosensibles :

voiture électrique batteries

Quelle voiture électrique pour les personnes électrosensibles ?

Et il y a déjà 1 an, Demain Conseils vous prévenait des conséquences des ondes sur le sommeil :

influence des ondes sur le sommeil

Le sommeil perturbé par les ondes

Aller plus loin sur votre exposition

Vous voulez en savoir plus et disposer d'une information objective sur votre exposition aux ondes électromagnétiques ?

Demain Conseils mesure objectivement votre exposition aux champs électromagnétiques et vous propose ses prestations, partout en France. Pour tout renseignement, contactez Frédéric Meunié au 09.67.39.38.16.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Jérôme pourrait être vous.