Fausses cheminées mais vraies antennes ! 3

fausses cheminées mais vraies antennes relais

Fausses cheminées mais vraies antennes !

Des cheminées qui arrivent en pleine nuit...

C’est son chat qui a donné l’alerte. « Il était sur le balcon et il est revenu ventre à terre. Avec les poils dressés. Il avait doublé de volume », raconte Patricia (*).
Nous sommes lundi soir. Il est minuit passé. Naturellement, cette habitante du sixième et dernier étage d’un immeuble de Nancy sort sur son balcon. Pour voir ce qui a bien pu flanquer une telle trouille à son matou en pleine nuit.
Elle tombe alors sur un spectacle hallucinant qui lui donne l’impression d’être tombée en plein thriller d’espionnage à tendance parano.
« Le toit de l’immeuble d’à côté était éclairé avec un spot de lumière blanche style militaire. Et une demi-douzaine d’ouvriers étaient en train de réceptionner des sortes de cheminées qui pendaient depuis une grue. Le tout dans un silence de mort. Mais le pire, c’est que le lendemain, il n’y avait plus rien. Comme si cette scène n’avait jamais existé ! », relate Patricia.
Mais ce n’est pas un rêve. Trois cheminées ont bel et bien fait leur apparition sur la toiture de l’immeuble voisin.
Et vous ? vous avez vécu ce genre de chose ?

De fausses cheminées !

Patricia va toutefois vite découvrir que ce ne sont pas des cheminées. En effet, un panneau de chantier lui apprend qu’il s’agit de « relais de téléphonie mobile ». En clair, des antennes relais. Mais camouflées à l’intérieur de fausses cheminées qui ressemblent à s’y méprendre à des vraies. Pour des raisons d’esthétisme. Et aussi, sans doute, de discrétion.
« Ils ont poussé le raffinement jusqu’à les vieillir et mettre une sorte de suie dessus ! C’est mieux qu’un décor de théâtre », soupire Patricia. Celle-ci a immédiatement créé un collectif pour réclamer la désinstallation de ces antennes-relais.
« Personne ne peut garantir qu’elles ne sont pas dangereuses pour la santé et leur installation en catimini n’est pas faite pour me rassurer », développe Patricia qui met en avant la présence toute proche d'une crèche et d'une école.

Un loyer conséquent

Dans l’immeuble concerné, l’ambiance est différente. « Cela ne me dérange pas trop. Car de toute manière, il y en a partout maintenant des antennes relais », témoigne Alain(*), un locataire qui a une antenne juste au-dessus de son logement. A priori, ce serait l’endroit le plus à l’abri des ondes électromagnétiques. Mais pour cela, il serait judicieux de faire intervenir une expertise indépendante et objective. Comme Demain Conseils ?
« Je ne sais pas si c’est nocif mais, en tout cas, c’est l’avenir. Nous ne reviendrons jamais aux cabines téléphoniques dans la rue », réagit pour sa part Antoine(*), compagnon d’une des propriétaires.
Des propriétaires qui ont voté en faveur de l’arrivée des antennes lors d’une assemblée, il y a un an. Il faut dire qu’en contrepartie, l’opérateur téléphonique leur verse un loyer de l’ordre de 8.000 € par an.
Véridique. Vous êtes révolté ? Consterné ?

(*) : pour des raisons de respect de la vie privée, les prénoms ont été modifiés.
Note : l'illustration n'est pas représentative du lieu réel décrit dans l'article ci-dessus.

En janvier dernier, Demain Conseils protestait contre la dissimulation d'antennes relais dans des clochers d'église :

Des antennes dans le clocher. Normal ?

Et il y a un peu plus d'1 an, Demain Conseils se faisait l'écho d'une chute de fausse cheminée :

immeuble avec fausse cheminée

Une antenne-relais et sa fausse cheminée tombe de... 10 étages

Aller plus loin sur votre exposition

Vous voulez en savoir plus et disposer d'une information objective sur votre exposition aux ondes électromagnétiques ?

Demain Conseils mesure objectivement votre exposition aux champs électromagnétiques et vous propose ses prestations, partout en France. Pour tout renseignement, contactez Frédéric Meunié au 09.67.39.38.16.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Fausses cheminées mais vraies antennes !

  • Sicre

    Bonjour,
    J’ai vécu exactement la même chose que Patricia à Toulouse. Je me reconnais dans son récit. J’etais Tellement surprise de voir cette lumière blanche et cette grue sur le toit de l’immeuble voisin en pleine nuit que j’ai essayé de le prendre en photo et appelé la Mairie qui ne m’a rien dit. Je découvre donc avec votre article qu’il s’agit en fait d’antennes.
    Je demeure à votre disposition si vous souhaitez des précisions
    Bien cordialement

    • F. Meunié Auteur de l’article

      Bonjour Sicre,
      merci pour votre témoignage ! Nous serions bien entendu très heureux d’avoir plus d’informations sur votre expérience et votre ressenti et les partager. Par exemple, vous n’avez pas précisé dans quelle ville vous vous trouvez et quand cette installation a eu lieu.
      N’hésitez pas à nous faire part de vos éléments en nous écrivant à : contact@demain-conseils.com
      Bien cordialement,
      F. Meunié