Tumeur dans l’oreille due au téléphone portable

Tumeur à l'oreille en Italie par l'utilisation du téléphone portable

Lien entre l’apparition d’une tumeur dans l’oreille et le téléphone portable

Le 20 avril 2017, le tribunal d’Ivrea (Italie) a admis un lien entre l’apparition d’une tumeur dans l’oreille chez un homme qui utilisait son téléphone portable entre trois et quatre heures par jour, ce depuis une quinzaine d’années.

L’homme âgé de 57 ans avait commencé à ressentir une sensation permanente d’oreille bouchée en 2010 avant que ne soit diagnostiqué un neurinome auriculaire. La victime a dû subir l’ablation du nerf acoustique ce qui l’a rendu sourde du côté droit. Le tribunal se basant sur l’avis de l’expert mandaté, a évalué le préjudice corporel à 23 % et condamné l’Institut national d’assurance contre les accidents du travail à lui verser une rente invalidité à vie de 500 euros par mois.

L’abus de l’usage du téléphone cellulaire semble être incriminé dans le neurinome de l’acoustique, une tumeur nerveuse qui finit par comprimer le nerf dans le canal osseux reliant l’oreille interne au cerveau déclenchant des vertiges, des troubles de l’équilibre, pour finir par léser le nerf auditif (acouphènes, surdité progressive). Si aucune intervention n’est réalisée, la tumeur finira par sortir du canal puis comprimer le cerveau et le cervelet…

On a longtemps pensé que les perturbations biologiques provoquées par les ondes hyperfréquences principalement utilisées par : les téléphones cellulaires, les fours à micro-ondes, les radars, le Wifi, le Bluetooth, la télévision, les appareils de navigation, les alarmes, les portiques de contrôle, etc., étaient négligeables… Pourtant, de plus en plus de personnes se plaignent de maux de tête permanents, de palpitations, de troubles du comportement, d’insomnie, et les doléances ne cessent de s’accroître depuis le passage à la 3° génération qui permet de surfer sur Internet.

En 1976, l’ambassadeur américain en poste à Moscou révèle aux personnels que le bâtiment est « bombardé » de micro-ondes destinées à brouiller la station d’écoutes installée sur le toit de l’immeuble. A cette date, l’ambassadeur semblait souffrir de nausées et d’hémorragies oculaires, et aurait mentionné parmi les risques encourus : la cataracte, le psoriasis, la leucémie, et des troubles mentaux… L’ambassadeur quitta les lieux au mois de novembre pour raisons médicales (deux de ses prédécesseurs décédèrent d’un cancer) et le personnel se vit gratifier d’une prime représentant 20 % de leur salaire… Plusieurs couples intenteront une action en justice contre le State Department après avoir donné la vie à des enfants atteints de malformations (trisomie, pied bot).

Fin avril, nous mettions déjà en garde contre l’augmentation exponentielle du nombre d’utilisateurs de la téléphonie mobile :

5 milliards d'utilisateurs de téléphones mobiles
5 milliards d’utilisateurs de téléphones mobiles

Vous avez tout compris ? Parlons-en, cliquezICI.

Aller plus loin

Vous voulez en savoir plus et disposer d’une information objective sur votre exposition aux ondes électromagnétiques ? cliquezICI.

Demain Conseils mesure objectivement votre exposition aux champs électromagnétiques et vous propose ses prestations, partout en France. Pour tous renseignements, contactez Frédéric Meunié ici ou au 09.67.39.38.16.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *