Notre système immunitaire affaibli par les ondes ?

Notre système immunitaire affaibli par les ondes ?

Notre système immunitaire est-il affecté par le rayonnement des équipements à usage domestique, comme les antennes relais et les téléphones portables ?

Est-ce nocif pour la santé ?
La Suède reconnaît la propriété des ondes à provoquer, non pas une maladie, mais un état de déséquilibre physiologique et un affaiblissement immunitaire chez les sujets exposés. Chez certains, cet état peut atteindre un niveau d’exacerbation élevé. On les désigne sous le nom d’électrohypersensibles (EHS).

Néanmoins, un scepticisme général prévaut chez les médecins vis-à-vis de la problématique des effets des ondes. On peut en trouver les raisons dans l’absence de critères de diagnostic précis.

Les faits

Un aspect qui a été jusqu’ici peu pris en compte, c’est justement l’altération du système immunitaire sous l’action des champs électromagnétiques (CEM). Or, ce dérèglement existe, il a été observé chez des techniciens des services radar, des employés du métro, des travailleurs exposés par profession à des CEM de très basses fréquences, des employés de musée, des femmes au foyer habitant à proximité d’antennes de radiotélévision. Chez tous ceux-ci, on a observé une modification de la formule sanguine avec diminution significative des lymphocytes cytotoxiques, pouvant favoriser une possible prolifération d’agents infectieux ou de cellules cancéreuses. L’expérimentation animale a confirmé cet effet immunodépresseur des CEM.

Il s’agit donc d’un risque pouvant conduire à des conséquences graves pour la santé. Ce risque est spécialement élevé chez l’enfant. Une étude épidémiologique comparative portant sur des milliers d’enfants a montré que ceux qui furent exposés à des CEM de très basses fréquences étaient deux fois plus nombreux à avoir développé une leucémie. Il a aussi été rapporté que les effets des ondes sur le système immunitaire de la femme sont plus marqués que chez l’homme. Il est prouvé qu’un affaiblissement du système immunitaire favorise le cancer du sein chez la femme.

Il peut être utile, pour un médecin, de connaître l’état du système immunitaire de ses patients, en demandant au labo un typage lymphocytaire. En cas de résultats anormaux, une thérapie à base de produits immunoprotecteurs sera éventuellement décidée par le praticien.
 
Toutefois, il faut avant tout s’efforcer d’en réduire les causes.
Et ce sont les émetteurs d’ondes électromagnétiques qui sont concernés !

Aller plus loin

Vous voulez en savoir plus et une information objective sur votre exposition aux ondes électromagnétiques ? cliquezICI.
 
Demain Conseils mesure objectivement votre exposition aux champs électromagnétiques et vous propose ses prestations, partout en France. Pour tous renseignements, contactez Frédéric Meunié ici ou au 09.67.39.38.16.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *