Sommes-nous trop exposés aux ondes au travail ?

salarié au travail

Depuis le 1er janvier, un décret oblige tout employeur à évaluer et protéger ses salariés contre les risques liés aux ondes électromagnétiques émises par les installations électriques de l’entreprise.

Il indique les seuils d’exposition qui ne devront pas être dépassés. Ce sera ensuite à la charge de l’employeur d’évaluer les risques. Les résultats devront être communiqués au “médecin du travail et au comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail ou à défaut aux délégués du personnel”.

En cas de franchissement des niveaux, les travailleurs pourront bénéficier d’une visite médicale. Tous les résultats des tests seront consignés dans le document unique d’évaluation des risques (DUER). Les salariés seront informés des risques. “Les lieux de travail où les travailleurs sont susceptibles d’être exposés à des niveaux de champs électromagnétiques dépassant les valeurs” devront être signalés au personnel.

Dans certains secteurs, les risques sont plus importants. C’est le cas des techniciens qui travaillent chaque jour sous les lignes à haute-tension. Chez Enedis (ex-EDF), pour éviter d’être trop exposé au rayonnement, on interdit de porter une montre, une bague ou un piercing qui pourraient ‘se charger’ et devenir dangereux.

 

Aller plus loin

Vous avez un doute sur votre environnement électromagnétique et voulez un diagnostic-conseil approfondi pour ne plus avoir à vous en soucier ? cliquezICI.

Demain Conseils mesure objectivement votre exposition aux champs électromagnétiques et vous propose ses prestations objectives. Pour tous renseignements, contactez Frédéric Meunié ici ou au 09.67.39.38.16.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *