Le sommeil contre l’intolérance aux ondes ?

Intolérance aux ondes sur le sommeil

Il y a quelques années, après avoir développé une intolérance aux ondes électromagnétiques, Michel Assainte est tombé malade

Il a alors décidé de se couper totalement du monde et de partir un mois à l’isolement dans le désert de Mauritanie pour fuir totalement les ondes. Aujourd’hui, Michel Assainte en a fini avec son intolérance aux ondes, il est totalement guéri.
Michel Assainte, conseiller en Habitat sain et Géobiologue près de Marseille propose des mesures, des conseils et des solutions en matière de pollutions environnementales. Après avoir développé cette intolérance aux ondes électromagnétiques, il a décidé de se former à la prévention des risques liés à ces nuisances invisibles, inodores mais bien réelles et présentes dans nos lieux de vies.
Il met en perspective les liens entre les ondes électromagnétiques – naturelles et artificielles – avec les pathologies les plus courantes de notre siècle :

«Tout d’abord, il faut différencier les ondes naturelles et les ondes artificielles. La nature produit elle-même des ondes, notamment à cause des failles géologiques ou des veines d’eau. Un volume important d’eau se trouve sous terre et lorsqu’elle circule, elle crée des charges positives et négatives.
Ensuite, vous avez des ondes dites artificielles. Ce sont celles qui sont créées par les activités humaines. La WiFi, les téléphones portables, les antennes relais, les téléphones sans-fil et tout ce qui n’existait pas avant l’invention de l’électricité.
Nous n’avons pas le patrimoine biologique nécessaire pour lutter contre, en tout cas.
Notre corps n’est pas conçu pour transporter un téléphone portable tout au long d’une journée et dormir avec lui le soir.
Ce n’est tout bonnement pas naturel !»

Lorsque le corps humain n’en peut plus, il se met à créer des symptômes d’intolérance…

«Des maux de tête aux nausées en passant par les acouphènes et les vertiges, parfois même jusqu’à la dépression. C’est souvent une des causes de la dépression au travail. Le corps, trop soumis aux ondes, fuit l’endroit et se met en mode sécurité.
Bien entendu, on ne peut pas se cacher mais il y a des solutions. Le sommeil est très important.
Lorsque vous dormez près de la WiFi ou de votre smartphone, les ondes vont venir perturber le sommeil et vous allez vous réveiller plusieurs fois par nuit. Le cerveau ne pourra plus se reposer correctement et aura du mal à affronter les ondes naturelles et artificielles de la journée.
Donc, dormez loin de votre téléphone ou mettez-le en mode avion.
Et coupez la WiFi !»

Il y a moins d’un mois, Demain Conseils doutait justement de la qualité de votre exposition aux ondes :

exposition aux ondes

Exposition aux ondes : les seuils sont respectés. Certain ?

Et en juillet dernier, Demain Conseils se préoccupait déjà de cette volonté officielle de déploiement accéléré du très haut débit :

le très haut débit dès 2020

Le plan France « très haut débit » avancé à 2020

Aller plus loin sur votre exposition

Vous voulez en savoir plus et disposer d’une information objective sur votre exposition aux ondes électromagnétiques ? cliquezICI.

Demain Conseils mesure objectivement votre exposition aux champs électromagnétiques et vous propose ses prestations, partout en France. Pour tout renseignement, contactez Frédéric Meunié ici ou au 09.67.39.38.16.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *