Pastilles de téléphone, cactus… les dispositifs anti-ondes sont-ils vraiment efficaces?

le cactus protection anti-ondes ?

Ils sont de tous types et coûtent souvent assez chers. Mais ont-ils vraiment une utilité? Pas vraiment…

Patchs à coller sur smartphone : ils ne servent pas à grand chose.
Leur argument de ventes? Des expériences bidons: “On voit des test faits sans respecter les lois les plus ­élémentaires de la physique, avec des champs électromagnétiques qui ne sont pas maîtrisés et des ­résultats présentés de façon trompeuse”.
La solution viendrait-elle des plantes et plus particulièrement des cactus? Pas plus. Entre 2007 et 2011, des laboratoires, dont l’Institut national de la recherche agronomique de Nancy, s’associaient pour fonder Phyt’air et étudier la dépollution par les plantes.
“Comme on s’en doutait, les plantes ne peuvent pas épurer l’air d’une pièce. Maintenant, on en a la preuve”, assurait Jean-Pierre Garrec, ancien chercheur spécialiste de physiologie végétale au laboratoire Pollution atmosphérique de l’Inra de Nancy.
“La dépollution par les plantes a été une grande mode il y a quelques années. Mais aucune étude n’a prouvé que le cactus absorbait les ondes électromagnétiques”.
Les seuls moyens efficaces de se protéger des ondes, c’est d’utiliser des voilages ou des tissus spéciaux certifiés. Et encore ! Pas n’importe comment.
Nous, on sait. Objectivement. Demandez-nous.
 

Aller plus loin

Vous voulez en savoir plus et une information objective sur votre exposition aux ondes électromagnétiques ? cliquezICI.
 
Demain Conseils mesure objectivement votre exposition aux champs électromagnétiques et vous propose ses prestations, partout en France. Pour tous renseignements, contactez Frédéric Meunié ici ou au 09.67.39.38.16.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *