Téléphone portables et ondes: comment réduire son exposition ? 1

exposition aux ondes des portables

Quels sont les bons comportements à adopter avec un téléphone mobile pour réduire son exposition aux ondes?

Le ministère de la Transition écologique et solidaire lance une campagne d’information “téléphone mobile et santé” pour répondre à cette question alors que leurs effets sanitaires à long terme est une problématique qui fait débat.
L’avis de Demain Conseils : alors ça y est ? on commence enfin à prendre la mesure du problème ? Bonne nouvelle !

Or, certains consommateurs ont un usage intensif des téléphones mobiles, et ce de plus en plus jeune: 75% des mineurs équipés d’un mobile l’ont été avant 14 ans. L’exposition aux ondes électromagnétiques n’a rien d’un phénomène nouveau cependant, au cours du vingtième siècle, elle a augmenté régulièrement.
La question qui fait débat est de savoir si une exposition “faible” (ce sont eux qui le disent, nous on préfère la mesurer objectivement…) mais prolongée, comme c’est le cas avec un portable, est susceptible de représenter un danger.
Ce téléphone émet lors d’un appel, de l’envoi d’un message ou de données et sans activité particulière de l’utilisateur, il émet régulièrement lors des tâches de synchronisation ou de signalisation. Dans un contexte où plus de 90 % des adultes et des enfants n’utilisent pas de kit mains libres, le ministère lance une campagne pour promouvoir un usage responsable des téléphones mobiles avec six comportements à adopter au quotidien.
Le ministère recommande ainsi d’utiliser le plus fréquemment possible le kit mains-libres ou le haut parleur car en éloignant le téléphone portable de la tête, ces deux fonctionnalités permettent de diminuer l’exposition aux ondes.
L’avis de Demain Conseils : vrai. Evitez absolument d’approcher le téléphone portable de votre oreille et donc de votre cerveau.

De même, les conversations trop longues sont à éviter. Mieux vaut donc utiliser le plus souvent possible les messages textes pour communiquer. “En privilégiant ces messages (messages instantanés, SMS, courriels…), un téléphone émet moins d’ondes, car il se connecte à l’antenne relais la plus proche uniquement le temps d’envoyer le message.”
L’avis de Demain Conseils : vrai, mais pas toujours possible, c’est tout de même un… téléphone.

C’est pourquoi il est aussi déconseillé de maintenir son téléphone à l’oreille dans les transports: lors d’un appel en mouvement, ce dernier entre successivement en relation avec différentes antennes-relais et élève sa puissance au niveau maximum pour les rechercher.
Le ministère recommande aussi de bien choisir son téléphone et de préférer celui dont le DAS (débit d’absorption spécique), qui s’exprime en watt par kilogramme, est le plus faible possible. Cette valeur quantifie l’exposition du corps aux ondes émises par un téléphone mobile.
L’avis de Demain Conseils : complètement faux malheureusement, les protocoles de mesure du DAS étant irrecevables en termes scientifiques et ne reflétant pas la puissance d’émission de l’appareil.

A noter que le ministère déconseille l’utilisation de “dispositifs anti-ondes” (patch à coller sur le téléphone, système à placer à proximité de l’antenne, étui de protection), ces accessoires censés réduire le niveau d’exposition aux ondes radiofréquences mais qui sont en réalité loin d’être efficaces.
L’avis de Demain Conseils : Eh bien ça dépend ! il ne faut certes pas se “protéger” avec n’importe quoi (patch…) mais il existe des revêtements spéciaux parfaitement efficaces et aux qualités mesurables. Demandez-nous.

En juin dernier, Demain Conseils doutait fortement de la conformité des téléphones portables, si mesurée par le fameux DAS :

les portables conformes grâce au DAS ?

Ondes: l’ANFR déclare les téléphones portables « conformes »

Aller plus loin sur votre exposition

Vous voulez en savoir plus et disposer d’une information objective sur votre exposition aux ondes électromagnétiques ? cliquezICI.

Demain Conseils mesure objectivement votre exposition aux champs électromagnétiques et vous propose ses prestations, partout en France. Pour tout renseignement, contactez Frédéric Meunié ici ou au 09.67.39.38.16.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Téléphone portables et ondes: comment réduire son exposition ?