Les dangers des réseaux Wi-Fi gratuits ? largement sous-estimés !

les dangers du Wi-Fi gratuit

Ne sous-estimez pas les dangers des réseaux Wi-Fi gratuits !

Les réseaux Wi-Fi publics tournent à plein régime tous les étés. Hôtels, aéroports, gares, terrasses des cafés… Même en vacances, être connecté en toute circonstance est devenu une habitude. Sauf qu’une étude publiée ce lundi par la société de sécurité informatique Norton/Symantec vient tirer la sonnette d’alarme : les Français minimisent les dangers de l’utilisation des réseaux Internet ouverts.

Le rapport Norton est sans appel : 87% des Français mettent en danger leurs informations personnelles en se connectant à un Wi-Fi public. 16% des personnes interrogées reconnaissent par exemple avoir recours à ces réseaux non-sécurisés pour visionner du contenu pour adultes, dont 30% à l’hôtel ou en location de vacances, 27% au café ou au restaurant ou 13% dans le train ou le bus.

Les auteurs de l’étude soulignent l’«insouciance» des Français face aux risques : 69% d’entre eux sont encore persuadés que leurs données sont en sécurité lorsqu’ils se connectent à ce genre de réseau. Il est malheureusement très facile de pirater un réseau Wi-Fi public. En utilisant des programmes permettant de casser les clés de sécurité ou en créant un faux point d’accès, un «faux Wi-Fi» via lequel le pirate pourra aspirer les données personnelles des utilisateurs.

Se protéger, c’est simple

Pour se protéger, des solutions existent. Et elles sont simples. La première s’appelle… le bon sens. Se connecter à un réseau Wi-Fi gratuit est sans risque dès qu’il s’agit de consulter un site d’information, jouer à un jeu, rechercher une information générale sur Google…

A l’inverse, le consultation de son compte bancaire, de sa messagerie électronique ou des réseaux sociaux, et bien sûr le paiement en ligne, sont à bannir. «Tout ce que vous faites et que vous ne voudriez surtout pas que quelqu’un voit en regardant par-dessus votre épaule ne doit pas être fait sur un Wi-Fi public».

Il convient par ailleurs de privilégier les sites web sécurisés dont l’url commence par HTTPS et comporte un petit cadenas. «Ces sécurités sont robustes, mais pas inviolables.

La solution idéale

La solution idéale tient en trois lettres : VPN, pour réseau privé virtuel, installable facilement sur n’importe quel appareil.
Il s’agit de la seule arme efficace : le VPN crée un tunnel sécurisé dans lequel les données de l’utilisateur sont chiffrées.

Et n’oubliez pas : plus vous captez de réseaux Wi-Fi autour de vous, plus vous êtes exposé aux ondes et aux champs électromagnétiques.

Très récemment, Demain Conseils annonçait le lancement en France des routeurs Google :

le routeur Google wifi augmente la puissance de votre réseau

Toujours de plus en plus exposé, partout…

Aller plus loin

Vous voulez en savoir plus et disposer d’une information objective sur votre exposition aux ondes électromagnétiques ? cliquezICI.

Demain Conseils mesure objectivement votre exposition aux champs électromagnétiques et vous propose ses prestations, partout en France. Pour tout renseignement, contactez Frédéric Meunié ici ou au 09.67.39.38.16.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *