L’ANFR se dote de drones pour ses mesures d’ondes

drones de mesure des ondes

L’ANFR se dote de drones pour ses mesures d’ondes radioélectriques autour notamment des pylônes

Suite à une démonstration de mesure de l’exposition aux ondes électromagnétiques effectuée par un drone en face d’une antenne-relais de téléphonie mobile à quelques encablures de son siège le 17 janvier dernier, l’Agence nationale des fréquences récidive ce mois-ci en lançant un « un projet d’études visant à utiliser des drones pour réaliser des mesures du niveau de champ radioélectrique et de contrôle du spectre. »

L’objectif prioritaire est de ce fait la mesure radioélectrique dans des endroits à l’accessibilité plus difficile comme des émetteurs situés sur des pylônes ou des tours hertziennes ou encore des façades d’immeubles. Mais aussi de « rechercher des sources d’interférence en milieu urbain dense. »

L’idée est sans doute louable, dans la mesure (sans jeu de mot !) où s’approcher des pylônes et des antennes relais pour procéder à des relevés peut se révéler à terme extrêmement dangereux : plus de 1.000 fois les recommandations scientifiques internationales détaillées et confirmées dans le Rapport Bioinitiative.
Avec comme corollaire pour les techniciens des maux de tête, vertiges et saignements de nez…
Donc c’est une bonne idée.
Mais quand on sait que l’ANFR est tout sauf objectif, quel est l’intérêt ?

Aller plus loin

Vous voulez en savoir plus et une information objective sur votre exposition aux ondes électromagnétiques ? cliquezICI.
 
Demain Conseils mesure objectivement votre exposition aux champs électromagnétiques et vous propose ses prestations, partout en France. Pour tous renseignements, contactez Frédéric Meunié ici ou au 09.67.39.38.16.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *