Une exposition élevée aux ondes double le risque de maladie de Charcot

Maladie de Charcot amplifiée par l'exposition aux ondes électromagnétiques

Une étude néerlandaise identifie un nouveau facteur de risque de sclérose latérale amyotrophique (SLA) ou maladie de Charcot

L’exposition aux champs électromagnétiques amplifierait le risque de la maladie de Charcot.

Les champs électromagnétiques générés par l’activité humaine ne cessent d’augmenter, chacun de nous étant exposé à un ensemble complexe de champs électriques et magnétiques de faible intensité, mais en permanence. Les conclusions, présentées dans la revue Occupational and Environmental Medicine, montrent un risque multiplié par 2 de SLA chez les hommes exposés à des niveaux élevés.

La sclérose latérale amyotrophique ou maladie de Charcot, caractérisée par une atteinte des neurones moteurs ou motoneurones et une perte généralisée des fonctions corporelles, – dont paralysie progressive des membres, de la gorge, et de la respiration – est généralement mortelle.

Si le principal effet biologique des champs électromagnétiques est de nature thermique, il est incontestable qu’au-delà d’une certaine intensité, les champs électromagnétiques sont susceptibles de déclencher certains effets biologiques. Ainsi, des risques accrus ont déjà été documentés, comme ceux d’irritation oculaire et de cataracte, de certains cancers, de dépression ou d’hypersensibilité entraînant des douleurs, des algies, migraines, léthargie, insomnies et autres symptômes de troubles neurodégénératifs.

Les chercheurs ont analysé les données de 58.279 hommes et de 62.573 femmes, âgés de 55 à 69 ans, suivis durant 17 ans. Les chercheurs ont pris en compte les facteurs de confusion possibles (tabagisme, indice de masse corporelle (IMC), niveau d’études et d’activité physique).

Les hommes exposés à des niveaux élevés de champs magnétiques apparaissent 2 fois plus susceptibles de décéder de SLA vs une exposition « normale » : sur les 58.279 hommes de l’étude, 88 sont morts de SLA. Aucun des autres facteurs étudiés n’a montré de risque accru.

Il est donc probable, au vu de ces nouvelles données, que les champs magnétiques soient l’un des facteurs participant au risque environnemental.

Aller plus loin

Vous voulez en savoir plus et disposer d’une information objective sur votre exposition aux ondes électromagnétiques ? cliquezICI.
 
Demain Conseils mesure objectivement votre exposition aux champs électromagnétiques et vous propose ses prestations, partout en France. Pour tous renseignements, contactez Frédéric Meunié ici ou au 09.67.39.38.16.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *