5G : le gouvernement sonne la mobilisation

La 5G en ville et dans les transports

Pour le gouvernement, la 5G c’est stratégique

Le gouvernement a récemment présenté les grandes étapes du déploiement de la 5G sur le territoire d’ici à 2020, et sollicité les industriels pour qu’ils se saisissent de l’enjeu.
Les pouvoirs publics le répètent à l’envi : la 5G est un enjeu stratégique sur lequel la France n’entend pas se laisser distancer. Un impératif martelé hier par les représentants du gouvernement Delphine Gény-Stephann, pour l’Économie et les Finances, Mounir Mahjoubi, pour le Numérique, accompagnés de Sébastien Soriano, président de l’Arcep.
Tous ont souligné la nécessité, pour les industriels de s’emparer d’ores et déjà du nouveau réseau afin d’en explorer les possibles. « Etre en retard sur la 5G n’est pas une option », a ainsi prévenu le patron de l’Arcep, en insistant sur l’importance de son « appropriation par les acteurs économiques ». De leur côté les deux secrétaires d’Etat sonnaient la mobilisation générale en appelant des industriels que l’on sent encore frileux « à innover, à expérimenter, à se saisir de la technologie 5G ».
L’avis de Demain Conseils : stratégique pour le gouvernement, mais pour vous ? Vous a-t-on demandé votre avis ?

La 5G expérimentée dans les transports

A ce jour, 22 projets pilotes doivent déjà permettre de tester des « cas d’usages concrets de la 5G ». Ces expérimentations constituent le premier jalon de la feuille de route. Etapes suivantes : « attribuer de nouvelles fréquences 5G et avoir un déploiement commercial dans au moins une grande ville dès 2020» , puis « couvrir les principaux axes de transport d’ici 2025 ». Ainsi, 11 nouvelles expérimentations démarrent en Ile-de-France, portant notamment sur le véhicule connecté. Côté opérateurs, elles impliquent Bouygues, SFR et Orange, lequel a communiqué dans la foulée sur de prochaines expérimentations à Paris (Opéra), Châtillon (Orange Gardens) et sur un circuit à Linas-Monthléry.
L’avis de Demain Conseils : comprendre que l’on doit s’attendre à une probable surexposition aux ondes, non seulement en ville, mais dans les transports. ça promet !

Déploiement de la 5G dans l’espace public

Dans la continuité du dispositif pilote, il est prévu de « mobiliser les acteurs » qu’intéresseront au plus haut point les nouvelles possibilités offertes par la 5G. Start-ups, mais aussi acteurs de la « chaîne de valeur » de différents domaines : agriculture, véhicule connecté, industrie seront consultés.
Un troisième axe prioritaire porte sur la question du déploiement, qu’il s’agisse de la disponibilité du réseau pour raccorder les stations de base, ou sur les conditions d’implantation de relais 5G ou de small cells dans l’espace public.
Sont déjà anticipées les réticences face à une densification des champs électromagnétiques dans l’espace public. Ainsi, les autorités annoncent un « événement 5G » déjà programmé pour le premier semestre 2019.
L’avis de Demain Conseils : Pour une fois, l’information sera-t-elle objective et exhaustive ? Au vu du récent passé, rien n’est moins sûr…

En avril déjà, Demain Conseils s’inquiétait de la prochaine diffusion du wifi dans les avions européens :

dans les avions, bientôt le wifi

Dans les avions européens, bientôt le wifi

En décembre dernier, Demain Conseils applaudissait à la sage décision de municipalité de La Baule :

Zones-blanches à la Baule ? - Demain conseils mesure électromagnétique

La Baule applique le principe de précaution

Et fin novembre, Demain Conseils s’inquiétait de notre exposition excessive dans un brouillard d’ondes permanent :

Zones-blanches ou brouillard d'ondes électromagnétiques - Demain conseils mesure électromagnétique

Nous baignons, au quotidien, dans une véritable soupe d’ondes !

Aller plus loin sur votre exposition

Vous voulez en savoir plus et disposer d’une information objective sur votre exposition aux ondes électromagnétiques ? cliquezICI.

Demain Conseils mesure objectivement votre exposition aux champs électromagnétiques et vous propose ses prestations, partout en France. Pour tout renseignement, contactez Frédéric Meunié ici ou au 09.67.39.38.16.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *